Crise ferroviaire : le maire de la Ville de Senneterre souhaite un règlement

Crise ferroviaire : le maire de la Ville de Senneterre souhaite un règlement
jeudi 20 février 2020
L’annonce de Produits forestiers Résolu de fermer ses installations si la crise ferroviaire perdure inquiète le maire de la Ville de Senneterre. « Chez nous, c’est plus de 300 travailleurs en usine qui perdront leur emploi d’une façon temporaire » de dire M. Jean-Maurice Matte. La disponibilité de wagons pour l’expédition est nulle et les lieux d’entreposage du bois sont pleins.

Bien conscient que les revendications des communautés autochtones de Wet’suwet’en peuvent être légitimes, les moyens employés sont disproportionnés. « Le dialogue est de mise et le gouvernement fédéral doit rapidement dénouer l’impasse » a précisé M. Jean-Maurice Matte, maire de la Ville de Senneterre.

Depuis une semaine, Via Rail a annulé son train Montréal-Senneterre, ce qui nuit également à l’approvisionnement des villages, des pourvoiries et de leur clientèle le long de la ligne.

L’inquiétude au niveau de l’approvisionnement de toutes sortes est palpable également dans les différentes entreprises minières, forestières et agricoles.

« Une sortie de crise est nécessaire et urgente pour le bénéfice de tous! » a rappelé M. Jean-Maurice Matte, maire de la Ville de Senneterre. 


Cliquer ici pour consulter le communiqué






retourner à toutes les nouvelles +