Club de ski de fond et de raquette

Le Club de ski de fond de Senneterre tente sans cesse d'offrir plus de services à ses membres, une meilleure qualité des pistes et une plus grande diversité. Le Club compte plus de 389 membres (saison 2011-2012), dont des personnes de Barraute, Val-d'Or et Amos, qui viennent admirer la beauté des paysages hivernaux offerts par le mont Bell. Depuis quelques années déjà, le Club a balisé des pistes de raquette afin de diversifier ses activités. Il offre également plusieurs équipements en location afin d'accommoder sa clientèle.

Réjeanne Laprise
Présidente

355, chemin du Mont-Bell, local 2
Senneterre (Québec)  J0Y 2M0

Téléphone : 819 355-9298
Facebookhttps://www.facebook.com/ClubskidefondSenneterre/?fref=ts





retourner à la liste des loisirs et sports +
2018.11.20
Centre de promotion, de valorisation, de formation et d’éducation des aires protégées du Québec
Senneterre, futur lieu d’accueil d’un Centre de promotion, de valorisation, de formation et d’éducation des aires protégées du Québec?

La Ville de Senneterre a donné le mandat, lundi soir au Groupe GID Design de développer un argumentaire en faveur de l’implantation d’un Centre d’interprétation sur les aires protégées de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord du Québec, à Senneterre. De par sa position géographique, Senneterre se retrouve au carrefour d’un nombre important d’aires protégées, de refuges biologiques et d’autres formes de protection territoriale. Cette situation unique lui confère un caractère particulier servant de base pour la mise en place de cette infrastructure.

Cliquer ici pour consulter le document
2018.11.14
Rencontre publique sur l'avenir de l'église St-Paul de Senneterre
C'est mardi le 13 novembre que se tenait une rencontre publique citoyenne pour exposer les projets de rénovation et d'aménagement de l'église St-Paul de Senneterre. Organisée par la Ville en collaboration avec le conseil de fabrique, cette rencontre avait comme objectif d'exposer la phase 1 du projet qui comportera 3 phases. 

Pour M. Clément Pilote, président de la fabrique, le statu quo n'était plus possible : « Financièrement, il devenait de plus en plus difficile de joindre les deux bouts et dans les dernières années, toutes les options étaient sur la table incluant une fermeture définitive du bâtiment. » a-t' il mentionné. « L'implication de la Ville, financièrement et au niveau de l'accompagnement du projet, a été une véritable bénédiction pour nous. » 

Cliquer ici pour consulter le document

consulter toutes les nouvelles +