Les municipalités de Belcourt, Senneterre-Paroisse et Senneterre : ensemble pour le développement de leurs territoires!

Les municipalités de Belcourt, Senneterre-Paroisse et Senneterre : ensemble pour le développement de leurs territoires!
mardi 06 octobre 2020
Les trois municipalités du pôle de Senneterre ont adopté des résolutions visant à conclure deux ententes qui viennent encore une fois confirmer l’esprit de collaboration établi depuis plusieurs années et qui mènent au développement de leurs territoires.

Entente de financement concernant la nouvelle piscine
Les municipalités s’engagent à partager entre elles les revenus de taxation, telle que la compensation tenant lieu de taxes, reliés à la présence de la nouvelle piscine. Les dépenses relatives à la tenue d’activités de loisir municipal (piscine ou autres activités) et assumées par la Ville en vertu de toute entente avec le Centre de services scolaire de l’Or-et-des-Bois comprenant notamment les salaires, l’achat de matériel ou toute autre dépense seront réparties entre les municipalités. Les revenus et dépenses de la nouvelle piscine seront partagés au prorata de leur richesse foncière uniformisée respective. Ce projet de 9 millions de dollars actuellement en chantier sera inauguré au cours de l’été 2021.

Achat d’un camion autopompe-citerne pour le Service de sécurité incendie
Comme la flotte de véhicules du Service de sécurité incendie est vieillissante, les municipalités ont procédé à un appel d’offres public pour l’achat d’un camion autopompe-citerne. Les municipalités ont accepté une soumission pour un camion au coût de 650 000 $. Cette nouvelle autopompe sera équipée d’un réservoir de 1 500 gallons, ainsi qu’un réservoir de mousse extinctrice. Par cet achat, le Service de sécurité incendie mettra au rancart deux véhicules et économisera ainsi en frais d’entretien.

« Nous sommes heureux que nos municipalités s’entendent pour accroître les services aux citoyens du pôle de Senneterre et c’est avec plaisir que la Municipalité de Belcourt participe financièrement au développement de nos collectivités », a souligné le maire de la Municipalité de Belcourt, M. Carol Nolet.

« Tous les citoyens de la Municipalité de la Paroisse de Senneterre profitent des décisions que nous prenons pour améliorer les services et accroître le développement de notre secteur. Nous sommes fiers de contribuer financièrement à notre développement communautaire », a indiqué Mme Jacline Rouleau, mairesse de la Municipalité de la Paroisse de Senneterre.

Le maire de la Ville de Senneterre a souligné l’importance de cette ouverture à travailler ensemble pour le développement du territoire. « Nous travaillons tous pour la même population et avec les mêmes objectifs : offrir la meilleure qualité de vie possible à nos citoyens », a mentionné le maire de la Ville de Senneterre, M. Jean-Maurice Matte.

Cliquer ici pour consulter le communiqué






retourner à toutes les nouvelles +
2021.11.16
La Ville de Senneterre investit 70 000 $ dans le parc à jeux d’eau
Lors de la séance du conseil municipal du 15 novembre 2021, la Ville de Senneterre a résolu d’investir un montant de 70 000 $ pour voir la concrétisation du parc à jeux d’eau dans le parc Optimiste.

Au cours des dernières années, la Ville de Senneterre a contribué en amenant les services d’eau et d’égout à ce parc pour un investissement de 25 000 $. Par la suite, un bloc sanitaire a été érigé offrant une toilette accessible aux personnes à mobilité réduite, un lavabo, une table à langer et un grand espace pour se changer; à l’extérieur, deux abreuvoirs et des caméras de surveillance ont été installés, le tout pour un montant de 85 000 $.

Cliquer ici pour consulter le communiqué
2021.11.12
Le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue fait faux bond à la Ville
Alors que la collaboration était bonne entre le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT) et le comité de travail qui se penche sur des solutions pour rouvrir le plus rapidement possible le centre de services d’urgence, la Ville de Senneterre déplore la volte-face du CISSSAT qui a cavalièrement et unilatéralement mis fin aux travaux du comité, empêchant ainsi la réouverture de l’urgence.

Rien ne laissait présager ce revirement de situation. En effet, lors de la plus récente rencontre entre le comité de travail et le CISSSAT tenue deux jours plus tôt, l’attitude était positive et laissait entrevoir l’annonce d’une réouverture imminente. C’est avec surprise et déception que le comité et la Ville de Senneterre ont appris jeudi matin que le CISSSAT n’irait pas de l’avant avec une réouverture du centre de services d’urgence. 

Cliquer ici pour consulter le communiqué

consulter toutes les nouvelles +